dimanche 21 février 2010

Adolescence : besoin d'aide !!!!

Tel un funambule qui expérimente son art pour la toute première fois, je ressens la précarité du fil de fer sur lequel je marche maladroitement. Je tremble à la seule idée de devoir franchir la distance me séparant du point A au point B, je tente de ne pas regarder en bas mais le sol si loin sous mes pieds fait trembler chaque fibre de mon être. Je sens que je n'ai plus le contrôle et cela me terrifie bien plus que la possibilité de faire une chute qui pourrait m'être fatale. Quel est ce problème qui me met dans tous mes états? En fait, cela concerne ma belle petite fille qui doucement devient une jeune femme, que dis-je, qui rapidement se métamorphose en quelqu'un qui un jour prochain, je ne connaîtrai plus...Il me semble que hier encore je posais ma main sur mon ventre arrondi afin de sentir son coeur battre au rythme du mien. Que hier encore, je séchais ses larmes du revers de mon pouce en caressant ses cheveux jadis bouclés. Que hier encore, je l'aidais à se relever en essuyant la poussière accumulée sur ses genoux puis j'applaudissais fièrement ses premiers pas dans la vie. Il n'y a pas si longtemps, je lui apprenais à écrire son nom et à dessiner sans dépasser. Hier encore, peu importe ce que je disais j'avais inévitablement raison. Que s'est-il passé entre hier et aujourd'hui? Je n'ai rien vu venir, je n'ai pas vu le temps faire sournoisement son oeuvre. J'ai peur, oh si seulement vous saviez à quel point j'ai peur de cet instant où mes petites filles deviendront mes grandes filles et je sais parfaitement que le compte à rebours est commencé.


Mon aînée qui a quatorze printemps me donne bien du fil à retorde. Certes, elle est toujours aussi adorable et possède encore les qualités qui font d'elle un être à part mais le problème c'est qu'elle grandit trop vite pour moi. Ce n'est plus comme avant, elle ne semble plus avoir besoin de moi, du moins pas de la même façon, pas pour les mêmes raisons. Elle ne recherche plus mon approbation, elle ne se réfugie plus dans mes bras pour pleurer ses chagrins, elle ne me quitte tout doucement ... Elle qui hier encore chantait en parlant, qui m'étourdissait avec ces interminables histoires et qui monopolisait mon temps de par ses confidences voila qu'elle me parle à peine, n'en ressentant tout simplement plus le besoin... Je n'arrive plus à lui parler sans déclencher des: ah maman arrête !!!". Mais où est passé ma petite fille? Comment faire pour arrêter le temps, pour revenir en arrière pour les empêcher de grandir trop vite... Ma petite fille est en amour et je ne sais pas comment vivre cela. Elle désire inviter son copain à dormir à la maison ce à quoi je me braque à corps défendant. Devant mon refus, elle s'éloigne encore plus prétextant que je ne lui fais pas confiance, que je lui prête des mauvaises intentions qu'elle n'a pas. Il m'est moralement impossible d'accepter une telle chose, c'est au-dessus de mes forces et de mes convictions. Son père et moi avons deux avis diamétralement opposé sur le sujet. En fait, selon mon point de vue, ce dernier lui offre tout sur un plateau d'argent et accepte toutes ses demandes sans le moindre problème. Bref, il prétend lui faire confiance et ne voit pas d'un mauvais oeil le fait que notre fille dorme avec son copain. Il affirme qu'il préfère cela au fait qu'elle le fasse en cachette et proclame haut et fort que de par sa maturité notre fille mérite son absolue confiance et je ne parle pas du fait que selon lui ses parents l'autorisait à cet âge et que par conséquent il est légitime qu'il l'autorise à son tour... Je connais ma fille et j'ai confiance en son jugement plus qu'elle ne le pense. Elle est brillante, sensible et raisonnable tout en étant pleine de candeur. Je la crois lorsqu'elle m'explique que son désir est innocent et que je peux lui faire entièrement confiance.

Pourtant, je panique littéralement face à cette situation et la simple idée qu'elle ait la permission chez son père me fait amèrement regretter de ne pas pouvoir discuter avec ce dernier car peu importe ce que je pourrais dire il demeura inflexible. Il est trop tard, demain ma fille sera loin, si loin qu'il me sera impossible de l'atteindre. C'est dans les bras de son père qu'elle se réfugiera, il sera le gardien de ses secrets et moi celle à qui on cache l'essentiel. J'habite en campagne loin de tout tandis qu'il habite en ville près de toutes les attractions. Il est celui qui comprend et moi celle qui comprend rien. Un jour prochain mes filles me quitteront à tour de rôle pour être auprès de lui et ais-je besoin de vous dire que cette idée me terrifie???


Il m'arrive d'espérer un miracle qui ferait de moi une éternelle maman. Mes trois filles grandissent , d'ici peu elles voleront de leur propres ailes et je me retrouverai seule. Si je le pouvais j'aurais d'autre enfant, je me sentirais de nouveau indispensable car hier encore j'étais la plus belle, la plus forte et la plus intelligente du monde. Peu importe si la terre cessait de tourner tant que j'étais près d'elles c'était bien suffisant pour les rassurer de tous les maux du monde. Aucun monstre ne parvenait à effrayer maman, elles en avaient la certitude ! Hier encore, elles écrivaient des "je t'aime maman" partout où elles passaient. Hier encore j'étais la meilleure maman du monde entier... Aujourd'hui je ne suis qu'une mère qui ne comprend rien, qui est out et qui capote tout le temps. Ouf mais que s'est-il passé entre hier et aujourd'hui tel est la question !!! J'ai besoin de votre avis, de vos expériences de vie, de tout ce qui pourrait m'apaiser un peu soit-il....

Mell xx
ocean-rose17@hotmail.com

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Quoi que je dise , quoi que je fasse , je ne semble pas être a la hauteur de l'image que tu te fait de moi . Et je vais te le dire moi la différence entre hier et aujourd'hui , hier je n'étais qu'une simple enfant isoler du monde des grands et tout se qu'il l'impliquait , alors q'aujourd'hui j'en fait partie . Et jvois pas pourquoi tu rapporte toujours tout a mon pere . Tu parle comme si stai notre dieu ... Cé seulement que lui ne me repproche pas toujours tout , lui me fait confiance , lui ne raconte pas tout se que je dit sur facebook ... Je ne comprend tout simplement pas pourquoi fait tu un drame avec le fait que je demande la permission que mon chum vienne coucher , messemble que c'est normal . Je ne comprend pas encor Aujourd'hui pourquoi tu refuse de voir l'adolescente responssable qui est en moi !? Veut tu me le dire ? Qu'est-je donc pu faire pour perdre l'admiration que tu semblait avoire pour moi étant petite ? Je ne te demande pourtant pas la lune , je te demande seulement ta confiance .

Le Jardins des Secrets a dit…

Tu as peut-être raison, je ne devrais pas parler de toi sur facebook ou meme ici. Tu veux que j'enleve mon texte? J'ai mis ta photo parce que je te trouve tellement belle et j'aimais ce que tu as ecris dessus, je trouve que ca te représente bien.
Tu es plus qu'à la hauteur,si seulement tu savais... Tu es merveilleuse bien plus que tout ce que j'aurais pu souhaiter. Ce n'est pas une question de confiance c'est une question de valeur, de principe et de mode de vie, d'opinion aussi ... Mon opinion c'est qu'il y a un temps pour chaque chose dans la vie. Pouqruoi ne peut-on pas conduire une auto a 14 ans? Parce que ce n'est pas le moment. POurquoi ne peut-on pas travailler au metro ou dans un depaneur? Parce que c'est trop jeune. Chaque chose en son temps c'est mon opinion. Parce que côté confiance, tu as toute ma confiance!!!! Sinon je surveillerais ce que tu fais sur le net, je fouillerais dans tes affaires... On en parlera en personne parce que je ne savais pas que ca te derangeais quand je parlais de cela et je ne le ferai plus. Juste pour te dire que je t'aime vraiment de tout mon coeur et mon amour n'a d'égal que la fierté que j'éprouve envers qui tu es x x x x

Anonyme a dit…

Bonjour

J'aurais voulu vous contacter serait ce possible d'avoir votre courriel?

Lydie
lpadilla@nvisolutions.com

Anonyme a dit…

Le temps , un mot qui sonne bien dur à mes oreilles. On a tous peur de vieillir, tous peur de ne pas avoir assez de temps. C'est ridicule, je n'ai que 14 ans &j'ai déjà peur de vieillir. &Dieu seul sait combien de personnes voudraient avoir cet âge-là, alors qu'ils en ont 30, 40, 50. C'est donc pour cette raison que je me dis qu'il ne faut pas attendre. Qu'il faut agir &qu'il faut vivre. Qu'il faut saisir chaque moment &chaque chance que la vie nous offre parce qu'elles ne reviendront jamais. &qu'il ne faut pas vivre sur son passé. Tirer un trait sur nos erreurs &nos regrets, parce qu'on ne peut pas effacer le temps &tout recommencer. Même si on le voudrait, oui. Mais on doit apprendre à pardonner, &à se pardonner aussi. Parce que sache que j'y pense. À chaque jour je me demande qu'est-ce que j'aurais pu faire de mieux. Je regrette ce qui a pu se passer, mais je continue à penser que c'était dû pour arriver... parce que rien n'arrive pour rien.

Le Jardins des Secrets a dit…

Arretes tu me fais peur ma fille qu'est-ce qui est arriver parce que ca devait arriver??
Mais juste comme ca wow je trouve que tu écris bien :)