mercredi 10 juin 2009

Peur d'avoir peur

Morphée semble m'avoir oubliée ce soir. Sans doute sait-elle qu'une visite trop hâtive ne donnerait rien. Émergée par un lot d'émotions contradictoires, je me sens prisonnière de mes propres incertitudes. Je sais que je ne peux pas me plaindre car je me considère chanceuse de mon sort mais je ne peux m'empêcher de craindre les jours qui suivront. Si à mes yeux tout va pour le mieux dans ma vie, je demeure consciente que mon bonheur est attribuable à ma capacité de toujours voir le bon côté des choses et à mon optimiste. Je sais que certains seraient on ne peut plus découragé par mon destin, par toutes ces petites malchances qui me tombent continuellement dessus mais je m'y suis fait depuis longtemps et sincèrement pas une seule journée ne passe sans que je m'arrête ne serait-ce qu'une fois afin d'apprécier le fait d'être en vie tout simplement. De plus, j'arrive presque toujours à trouver des solutions à mes problèmes alors que demander de mieux que d'être chanceuse dans sa malchance ?



Je crois que mon problème c'est que je pense trop. En fait, je pense constamment. Je pense tellement que mon amie Martine me disait souvent: ayoye Mélanie, tu penses tout le temps toi ! Peu importe ce que tu fais tu penses, j'Sais pas comment tu fais pour penser de même !" Mais pour moi, penser est aussi essentiel que de respirer. Lorsque je n'ai plus matière à penser, je tente d'en apprendre sur un nouveau sujet et ensuite je réfléchis à ce que je viens d'apprendre. Je m'endors le soir en réfléchissant et je reprends ma reflexion le matin venu. J'imagine que cela en est devenu un défaut bien malgré moi... Je ne songe pas à des choses négatives, je refais tout simplement ma vie en pensées :) Mes pensées sont si variées, je me demande parfois quand mon cerveau dort. J'ai parfois l'impression qu'il fonctionne continuellement. Je ne me demande pas seulement d'où je viens et où je vais, je me demande quel chemin je prendrai pour m'y rendre, quel serait mon plan A et B et pourquoi pas D et E... Bref, j'adore réfléchir mais je crois que j'aurais avantage à laisser venir les choses plutôt que de constamment vouloir les anticiper. Cette peur qui jamais ne me quitte vient peut-être du fait que je m'en fais trop avec des choses qui ne sont pas encore arrivées et qui je dois l'avouer parfois n'arrivent pas. Oh la la que je suis compliquée ce soir :P


Demain me fait peur car j'ai l'impression que mon avenir pourrait se jouer sur un coup de dés. Tout ne dépend que de moi et de ceux qui se trouveront à mon entrevue. On dit que la vie est une succession de rencontres et de hasards. Qu'il suffit d'être au bon endroit au bon moment. On raconte qu'il suffit d'une seule journée pour influencer le reste de notre vie. Et si jamais demain était cette journée??? J'ai une entrevue pour travailler en CHSLD, soit pour le gouvernement. Inutile de dire que cela pourrait signifier que les jours difficiles sont désormais derrière moi. Je crois sincèrement que rien n'arrive pour rien et qu'à chaque porte qui se ferme une autre s'ouvre mais j'aimerais trouvé la clef de celle-là !!! C'est ridicule parce qu'autant j'espère et souhaite passer le test autant j'ai peur de réussir et de m'embarquer dans ce nouvel emploi. Inutile de dire que j'ai eu le temps de penser à tout ce que cela comportera. Peu importe ce qu'il adviendra, je suis prête et je l'accepterai mais en attendant j'ai peur et j'ai simplement hâte de savoir. My god que je déteste l'incertitude !
Qui sait ce que demain nous réserve?
Bonne nuit
Mélanie :)

2 commentaires:

La vie en rose a dit…

Laiisez moi un commentaire :P

Anonyme a dit…

tres intiresno, merci